Accueil Terrae > Opérations

Ecoles d'été d'histoire économique


Chaque année depuis 2012, à la fin de l’été, les écoles d’été d’histoire économique rassemblent des chercheurs, des enseignants-chercheurs, des chercheurs postdoctoraux, et des doctorants de toutes nationalités,
essentiellement des historiens médiévistes et modernistes spécialisés en histoire économique. En cinq ans, de 2012 à 2016, environ 120 chercheurs, originaires de 13 pays différents, ont été invités. Plus de 60 doctorants ou post-doctorants, après un concours sélectif, ont eu l’occastion d’exposer et de présenter leur recherche.


Objectifs et nature des écoles d’été

            1. Approfondir nos connaissances et nos réflexions, assurer la circulation des problématiques et des informations bibliographiques entre modernistes et médiévistes, sur des thèmes d’histoire économique, tout en ouvrant les perspectives aux apports des spécialistes d’autres disciplines, économistes, sociologues, anthropologues, pour partager, confronter, élargir les méthodes d’analyse des uns et des autres. Au fil des années, de nombreux spécialistes d’autres disciplines universitaires sont venus enrichir les discussions.

            2. Organiser un dialogue avec des doctorants ou des post-doctorants travaillant dans le champ et intéressés par les évolutions de la discipline. Le nombre de places étant limité, les dossiers à la suite d’un appel international à candidature sont examinées par un comité scientifique de sélection.

 

Partenaires institutionnels

            Les institutions françaises partenaires sont l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès, l’EPHE, les Archives Nationales (Paris) et le CNRS. Les laboratoires impliqués sont le LAMOP (UMR 8589, Paris 1/CNRS), le FRAMESPA (UMR 5136, Toulouse 2/CNRS), TERRAE, l’IDHES (UMR 8533 Paris 1/CNRS) et SAPRAT (EA 4116 EPHE). La manifestation reçoit également l’appui financier du LabEx HASTEC (Histoire et Anthropologie des Savoirs, des Techniques et des Croyances) ainsi que de l'IGPDE (Institut de la gestion publique et du développement économique). Cette manifestation se déroule sous le patronage de l’Association française d’histoire économique (AFHé).

 

Une dimension internationale

            Les langues de travail sont le français et l’anglais. Le caractère international a toujours été fortement recherché et privilégié. Un chercheur sur deux environ provient d’universités étrangères parmi les plus prestigieuses (doctorants/post-doctorants ou chercheurs confirmés)

 

Des thématiques d’histoire économique

            Le thème de l’année est choisi en fonction des nouveautés et de l’évolution épistémologique de la discipline historique. Certains thèmes ont pour vocation de susciter des recherches nouvelles qui pourront déboucher sur des enquêtes collectives et/ou des colloques scientifiques. Depuis cinq ans, nos thématiques ont privilégié une réflexion générale sur la valeur et sa mesure, sur les compétences et les savoir-faire tacites ou formalisés.

 

1re école 2012 (Hyères, Var) : Les échanges marchands : de l’estimation aux prix (Moyen Age – époque moderne)

projet scientifique

programme


2e école 2013 (Hyères, Var) :
Les économies de la pauvreté (Moyen Age – époque moderne)

projet scientifique

programme


3e école 2014 (Villa Finaly, Florence) :
Bien(s) commun(s) et biens collectifs aux époques médiévale et moderne

projet scientifique

programme; affiche


4e école 2015 (Villa Finaly, Florence) :
Les moyens de paiement aux époques médiévale et moderne

projet scientifique

programme


5e école 2016 (Suse, Piémont) :
Les économies de la qualité : les personnes et les choses sur les marchés médiévaux et modernes

projet scientifique
programme


6e école d'été 2017 (Suse, Piémont) : L'organisation du travail aux époques médiévale et moderne

appel à candidatures en cours


Organisateurs/comité scientifique


Michela Barbot (CNRS, Idhes), Patrice Baubeau (Univ. Paris Nanterre, Idhes), Katia Béguin (EHESS, Crh, 2012-2014), Marc Bompaire (EPHE, Saprat), Simona Cerutti (EHESS, Crh, 2012-2014) Julie Claustre (Univ. Paris 1, Lamop), Anne Conchon (Univ. Paris 1, Idhes), Laurent Feller (Univ. Paris 1, Lamop), Agnès Gramain (Univ. Lorraine, beta), Emmanuel Huertas (Univ. Toulouse 2, Framespa/CNRS), Rosine Lheureux (Archives Nationales)

Contact: Emmanuel Huertas

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page