Accueil Terrae > Enseignement, formation

Enseignement, formation


Le Master Etudes médiévales

L’Université de Toulouse II-Le Mirail a ouvert à la rentrée universitaire 2005-2006 une formation de master spécifiquement consacrée au Moyen Age. L’originalité de ce diplôme est de conjuguer des approches très variées et de permettre à l’étudiant de découvrir de nombreuses disciplines- : il pourra acquérir une ample formation associant l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie (ce sont les trois composantes principales), tout en glanant des enseignements complémentaires en littérature, linguistique, ethnologie ou anthropologie. Grâce aux conseils de l’équipe pédagogique, chaque étudiant construit son parcours en fonction de ses centres d’intérêt et du sujet de son mémoire de recherche.

Les enseignants qui interviennent sont issus de l’Université (UTM), de la recherche (CNRS) ou des institutions culturelles (archives, SRA, INRAP)- : ce sont 6 professeurs ou directeurs de recherche, 18 maîtres de conférences ou chargés de recherche, et 7 professionnels. Ce master est donc adossé à une équipe de recherche nombreuse et active, insérée essentiellement dans deux unités du CNRS, Framespa (France méridionale et Espagne, UMR 5136) et Traces (UMR 5608), installées dans la Maison de la recherche sur le campus du Mirail.

La spécialité Etudes médiévales peut s’effectuer à travers trois mentions de master :

- Histoire
- Histoire de l’Art
- Archéologie.

Vous trouverez ci-dessous, par des liens vers le site de l’Université du Mirail, et par la plaquette de présentation du master Etudes Médiévales, le détail et l’architecture des enseignements.

Télécharger le fascicule 2012-2013 de la formation [PDF - 926 Ko]
 

Le chantier histoire

Sur le principe des chantiers archéologiques, qui font participer des étudiants à la vie d’une équipe de recherche, des chantiers d’histoire sont organisés chaque année depuis 2003. Ce stage d’une dizaine de jours se présente sous la forme d’une formation en paléographie de l’époque médiévale au XIXe siècle et d’un travail collectif de dépouillement qui s’intègre à une recherche pluridisciplinaire alliant le travail des textes à une pratique du terrain.

Deux programmes ont été conduits depuis 2003 :

 

  • Cerdagne - A l'initiative de Marc Conesa et dans le cadre du PCR Cerdagne, 4 années ont été consacrées à l'étude des contrats de parceria (bail à cheptel) du XIII au XVIIIe s : dépouillements systématiques et par sondages des registres notariés, analyses juridiques et quantitatives des actes, analyse de l'évolution des actes dans la longue durée. Le chantier fut organisé avec la complicité de Sebastia Bosom, conservateur, aux Archives Comarcal de Puigcerda (2003-2006), et d'Elisabeth Bille. Un premier bilan en a été publié dans la revue Ceretania (n°4, p. 265 - 277)La modélisation de l'acte a fait l'objet d'une présentation et d'un article au sein de la rencontre de doctorants du RTP Modys (Lyon, 8-9 novembre 2006).

  • Odars - Lié au programme Modelespace et à celui dédié à l'inventaire et l'étude des compoix méridionaux, ce chantier, centré sur la commune d'Odars en raison de sa richesse archivistique, a permis une formation approfondie dans les domaines suivants : terriers XVe-XVIIIe s., plans terriers XVIIIe s. peuplement, occupation du sol, paysage et analyses socio-économiques ; bases de données, SIG, paléographie ; Archives Départementales de la Haute-Garonne (2008-2011)


 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page